Un floril�ge des titres de la fnps
La FNPS est un organisme qui rassemble 7 syndicats
Le syndicats : SPEP Le syndicats : SPPRO
Le syndicats : SPPRO
Le syndicats : Syndicat national de la presse agricole et rurale Le syndicats : Syndicat de la presse sociale Le syndicats : SPMS Le syndicats : SPCS Le syndicats : SSPEJP
La FNPS est un organisme qui rassemble 7 syndicats : SPEP ; SPPRO ; Le syndicats national de le presse agricole et rurale ; SPMS ; SPCS ; SPEJP

Actualité - Actualité

() Un an après, la Presse de la Connaissance et du Savoir, c’est fini !

Le 15 juin dernier, le Ministère de la Culture et de la Communication a annoncé à la FNPS qu’il s’apprêtait, en violation des engagements pris, annoncés le 2 juin 2015 par Fleur Pellerin et solennellement entérinés le 2 décembre 2015 en Conseil des Ministres, à ne pas reconnaître la presse « de la Connaissance et du Savoir ».

() Deux études américaines confirment la montée en puissance des réseaux sociaux, des plateformes tierces et des usages mobiles

Les éditions 2016 de deux études annuelles sur les pratiques d’information numérique, réalisées par le Reuters Institute for the Study of Journalism et par le Pew Research Center, viennent d’être publiées.

() Projet de loi Lemaire : la FNPS et le SNE sollicitent une application différée des mesures Open Access, au 1er janvier 2018

Après son passage en première lecture à l’Assemblée nationale en janvier, le projet de loi pour une République numérique porté par Axelle Lemaire a été adopté au Sénat le 3 mai.

() Projet de loi Lemaire  et TDM (Text & Data Mining) : La FNPS et le SNE rappellent leur opposition à la création d’une exception au droit d’auteur

Toujours dans le cadre des discussions relatives au projet de loi Lemaire, la FNPS et le SNE (Syndicat National de l’Edition) font également front commun s’agissant du TDM ou fouille de textes et de données (FTD).

() Prospection et démarchage téléphonique : la presse exonérée du nouveau dispositif BLOCTEL

A l’heure où la protection des données personnelles est au centre de toutes les attentions, le gouvernement a enfin mis en place le mécanisme tant attendu permettant au citoyen d’exercer son droit d’opposition à l’utilisation de ses données personnelles téléphoniques : le service BLOCTEL.