Un floril�ge des titres de la fnps
La FNPS est un organisme qui rassemble 7 syndicats
Le syndicats : SPEP Le syndicats : SPPRO
Le syndicats : SPPRO
Le syndicats : Syndicat national de la presse agricole et rurale Le syndicats : Syndicat de la presse sociale Le syndicats : SPMS Le syndicats : SPCS Le syndicats : SSPEJP
La FNPS est un organisme qui rassemble 7 syndicats : SPEP ; SPPRO ; Le syndicats national de le presse agricole et rurale ; SPMS ; SPCS ; SPEJP

Le bilan du CNNum après 6 mois d'activité

Imprimer Envoyer à un ami

Date :2011-10-28
© Reproduction interdite sans autorisation.

Installé le 27 avril 2011, le Conseil national du numérique (CNNum) a fait son bilan et a présenté ses perspectives de travail au cours des prochaines mois avec trois chantiers prioritaires : compétitivité, Open Data et e-Education

Le Conseil National du Numérique  installé par le Président de la République le 27 avril dernier, a présenté par la voix de son président Gilles Babinet, un premier bilan de ses activités au cours d'une conférence de presse. Le conseil a fait état des différents avis et recommandations qu'il a formulés depuis le 27 avril dernier (Paquet Télécom, protection des consommateurs, taxe Google, régime fiscal et social des jeunes entreprises innovantes).

Pour l'avenir , le CNN a souhaité mettre l’accent sur trois projets à moyen terme qu’il estime indispensables pour que l’économie numérique, qui ne représente que 3,2% du PIB en France (contre 5,4% au Royaume-Uni), occupe la place qu’elle mérite.


Compétitivité
: Pour le CNNum, la clé de l’accélération du numérique repose sur trois axes : l’enseignement supérieur (meilleure synergie entre universités, recherche et start-ups), le financement (synergies entre public et privé), et la fiscalité (compétitivité de la France au sein de l’UE).


Opendata
: le CNNum est convaincu que l’ouverture au public de nombreuses données issues de l’administration ou des organismes para-publics recèle de formidables opportunités de nature non seulement citoyenne mais aussi économique.


E-education : A l’heure où 19% des enfants sortent de l’école primaire sans savoir ni lire ou écrire correctement, le
CNNum est convaincu que l’usage des nouvelles technologies peut être un atout majeur pour remédier à ce fléau.


Le
CNNum travaille sur ces 3 chantiers et devrait rendre ses conclusions entre la fin de l’année 2011 et le début de l’année 2012