Un floril�ge des titres de la fnps
La FNPS est un organisme qui rassemble 7 syndicats
Le syndicats : SPEP Le syndicats : SPPRO
Le syndicats : SPPRO
Le syndicats : Syndicat national de la presse agricole et rurale Le syndicats : Syndicat de la presse sociale Le syndicats : SPMS Le syndicats : SPCS Le syndicats : SSPEJP
La FNPS est un organisme qui rassemble 7 syndicats : SPEP ; SPPRO ; Le syndicats national de le presse agricole et rurale ; SPMS ; SPCS ; SPEJP

Lignes de force de la position de la FNPS au sein de la coopérative des magazines de Presstalis

Imprimer Envoyer à un ami

Date :2017-06-19
© Reproduction interdite sans autorisation.

La coopérative des magazines Presstalis va se réunir en Assemblée générale le 27 juin. Cette AG doit annoncer le départ prochain de la Présidente de Presstalis ainsi que du Directeur Général, dans un contexte économique de la messagerie particulièrement tendue et la mise en œuvre largement inopérante du nouveau système informatique avec des surcouts très importants d'ores et déjà constatés et d'autres à craindre.

Paris, le 19 juin 2017

La coopérative des magazines Presstalis va se réunir en Assemblée générale le 27 juin. Cette AG doit annoncer le départ prochain de la Présidente de Presstalis ainsi que du Directeur Général, dans un contexte économique de la messagerie particulièrement tendue et la mise en œuvre largement inopérante du nouveau système informatique avec des surcouts très importants d'ores et déjà constatés et d'autres à craindre.

La commission vente et diffusion de la FNPS s’est réunie à plusieurs reprises pour dégager les lignes de force de la position qu’elle souhaite défendre au sein de la coopérative des magazines pour que la spécificité des titres de la FNPS soit prise en compte et que vous, éditeurs, puissiez bénéficier des nécessaires changements qui s’imposent. Les lignes de force de notre position sont les suivantes :

 Les objectifs fondamentaux de la messagerie devraient être de :

  • Créer une rupture dans la stratégie commerciale et digitale suivie jusqu'ici et concentrer tous les efforts vers la création de valeur pour les éditeurs.
  • Réduire drastiquement les coûts de distribution au niveau I (siège) et II (dépositaires) pour les éditeurs aux flux lents avec un réinvestissement d’une partie de ces économies dans la rémunération du niveau III (diffuseurs)
  • Donner systématiquement aux éditeurs des indicateurs fiables pour contrôler le bon traitement en temps et en heure de leurs exemplaires au niveau II mais également au niveau III
  • Redévelopper des points de vente pouvant proposer, si possible, une offre large; les animer et les rémunérer à leur juste valeur, pour compenser les zones désertifiées.
  • Supprimer les doublons avec MLP, au cas par cas et sous arbitrage du CSMP, pour éviter les recouvrements de capacités et des surcoûts inutiles : vente à Paris, réassorts, transports, analyses marketing globales.
  • Recentrer le projet informatique de traitement de l’ensemble des données logistiques et financières en utilisant des technologies plus adaptées à notre métier et beaucoup moins coûteuses que celles proposées dans le projet actuel.
  • Promouvoir la sous-traitance pour l’aide (réglage) aux petites entreprises, pas assez staffées.
  • Mettre en place une véritable comptabilité analytique traduisant la réalité des coûts sans avoir recours à des clefs de répartition pouvant dénaturer la visibilité et l’analyse.
  • Dissocier et identifier clairement les moyens humains et techniques des prestations incluses dans les barèmes de la messagerie de celles du « Hors barème »

Dans la gouvernance de la messagerie, les responsabilités doivent être séparées :

  • Le Conseil d’Administration ou un conseil de surveillance éditeurs fixe les orientations stratégiques, la feuille de route de la direction générale et le calendrier.
  • En application des décisions du conseil d'administration, un directeur général ou un directoire DG-DAF-DRH gère l'opérationnel dont principalement le métier logistique et adapte l’entreprise aux nouvelles méthodes de distribution physique et de gestion des flux financiers.

La FNPS incite les éditeurs concernés à venir s'exprimer en assemblée générale ou à se faire représenté par un éditeur membre de la FNPS plutôt que d'adresser un pouvoir en blanc à la coopérative.

Contact FNPS : Aurélie Petit apetit@fnps.fr