L’analyse portée par M. Marc SCHWARTZ pointe à juste titre, un certain nombre de disfonctionnements du système de distribution qu’il importe de modifier pour résoudre la crise : Ainsi, il écrit dans sa conclusion : « les outils que le législateur de l’après-guerre avait conçus … n’ont pas permis de contenir des comportements et des dérives qui servent les intérêts de quelques-uns mais desservent l’intérêt général ». La FNPS estime en effet qu’il est indispensable de réformer la Loi Bichet pour mettre fin à deux disfonctionnements principaux : La couverture des coûts des messageries par les barèmes qui a été

Ce contenu est strictement réservé aux membres.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés