L’objectif de la loi étant de donner aux marchands plus de souplesse dans le choix des titres, mais en même temps de ne pas leur envoyer un nombre de références incompatible avec leurs linéaires, il importe comme dans l’assortiment kiosques de partir de la capacité d’exposition de chaque marchand, c’est-à-dire de son linéaire développé, et du palmarès des ventes du point de vente. Pourtant la FNPS remarque que la plupart des appels reçus des diffuseurs par les éditeurs ou leurs sociétés de gestion sont plus motivés par un manque de titres que par un excès. En effet, les successions de plafonnement

Ce contenu est strictement réservé aux membres.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés