Le transport et la distribution des journaux et des publications périodiques constituent pour La Poste, en application de l’article 2 de la loi du 2 juillet 1990, une mission de service public et d’intérêt général. Les éditeurs bénéficient, dans ce cadre de tarifs postaux préférentiels ayant pour objectif de favoriser le pluralisme de la presse. La structure tarifaire des prestations rendues au titre du service public du transport de presse est construite sur une logique de coûts évités, prenant en compte les économies générées dans les processus postaux par les travaux préparatoires réalisés par les différents acteurs de la chaîne

Ce contenu est strictement réservé aux membres.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés