La proposition de Mme Aurore BERGÉ d’accorder un crédit d’impôt aux marques poursuivant ou relançant leurs investissements en communication – proposition soutenue par la FNPS au travers d’un communiqué réclamant un dispositif simple et rapidement disponible – ne fait pas l’unanimité.  En effet, sept médias indépendants sans publicité (Arrêt sur images, Là-bas si j’y suis, Le Média, Frustration, Le Vent se lève, Next Inpact et Reporterre) se sont opposés à cette proposition au travers d’une tribune publiée vendredi, criant à la « distorsion de concurrence inacceptable ». La veille de cette tribune, M. Franck RIESTER, ministre de la Culture, avait affirmé que

Ce contenu est strictement réservé aux membres.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés