Après avoir fait part en visioconférence le 6 mai dernier au ministre de la Culture des mesures d’urgence qu’il lui semblait nécessaire de prendre pour permettre aux éditeurs de presse dans toutes leurs diversités de traverser la crise, la FNPS a formalisé ses demandes par écrit début juin.

Ce contenu est strictement réservé aux membres.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés