Mis à jour le

Alors que le pays est « déconfiné » depuis le 11 mai, La Poste a présenté à ses représentants du personnel un projet consistant à ramener le temps de travail de ses agents à 35h par semaine, la nature des tâches à effectuer n’évoluant pas.

Certains représentants du personnel ont saisi le Tribunal judiciaire de Nanterre afin de demander la suspension de ce retour à temps complet.

Ce contenu est strictement réservé aux membres.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés