LA FNPS

Règles professionnelles adoptées par la FNPS

Pluraliste et diversifiée, la Presse Spécialisée est une presse d’information et de formation permanente du citoyen. Elle répond aux besoins du lecteur dans son rôle de personne au travail, de personne culturelle et de personne sociale. Ce rôle, primordial dans notre société, implique des devoirs pour les publications concernées. C’est pourquoi, respectant les dispositions légales et réglementaires, conscientes de leur responsabilité, elles sont convenues, dans le cadre des syndicats qui les regroupent, de souscrire aux règles suivantes :

  • L’éditeur maintiendra l’indépendance de la rédaction de sa publication à l’égard de tout groupe de pression (annonceurs, publicitaires, pouvoirs publics, etc…)
  • L’éditeur évitera toute équivoque entre les articles rédactionnels et la publicité. Il refusera de publier un article en fonction de considérations publicitaires ou financières. Il n’acceptera aucune publicité imitant le contenu rédactionnel et la présentation de la publication sans que ce texte soit spécifiquement identifié comme un message payé par un annonceur.
  • L’éditeur devra publier et être en mesure de justifier le tirage et la diffusion moyenne annuelle de sa publication, dès lors que son chiffre d’affaires publicité dépasse 50 % du chiffre d’affaires total de sa publication.
  • L’éditeur s’abstiendra de pratiquer des méthodes de vente utilisant des arguments fallacieux ou discréditant d’autres publications. Conscient que le lecteur a droit à une information libre et pluraliste, chaque éditeur œuvrera pour qu’aucune atteinte ne soit portée à la liberté de la presse.

Modalités d’application des règles professionnelles de la FNPS

Les instances dirigeantes des sept Syndicats membres de la Fédération Nationale de la Presse d’information Spécialisée ont adopté les règles professionnelles de la FNPS Ces règles professionnelles s’imposent, en conséquence, désormais à tout éditeur de presse membre ou qui deviendra membre d’un syndicat adhérent de la FNPS Leur non-respect engagera la responsabilité de l’éditeur.

Tout éditeur de presse spécialisée qui s’estimerait lésé par le non-respect, par un de ses confrères, de l’une des règles professionnelles pourra saisir de son cas le comité des litiges de la FNPS selon la procédure applicable devant cette instance.

En aucun cas, un éditeur qui aura transgressé l’une de ces règles ne pourra bénéficier de l’assistance du syndicat dont il est membre dans la défense de sa cause auprès de l’administration ou de tout tiers s’estimant lésé par cette transgression. En cas de manquement grave ou répété dûment constaté, le bureau de la FNPS pourra saisir le syndicat auquel est affilié l’éditeur défaillant afin que soient prises à son encontre les sanctions convenables, celles-ci pouvant se traduire par l’exclusion de l’éditeur concerné.

Tout éditeur membre d’un syndicat adhérent de la FNPS s’engage à répondre à toutes les demandes d’information ou enquête émanant du syndicat ou par délégation de la FNPS telles que l’observatoire économique, l’enquête sociale et autres études de quelque nature que ce soit.

Charte de déontologie des journalistes

Préambule 

Pluraliste et diversifiée, la Presse Spécialisée et Professionnelle est une presse d’information et de formation permanente du citoyen.

Elle répond aux besoins de ses lecteurs dans le cadre de leurs vies professionnelle, culturelle ou sociale.

Le journaliste a pour fonction de rechercher, pour les publics, des informations, de les vérifier ainsi que leurs sources, de les situer dans un contexte, de les hiérarchiser, de les mettre en forme, et éventuellement de les commenter, afin de les diffuser, sous toutes formes et sur tous supports.

Il le fait, au sein d’une équipe rédactionnelle, sous l’autorité de la direction de la rédaction et la responsabilité du directeur de la publication, dans le cadre d’une politique éditoriale définie qu’il respecte.

Les journalistes et les responsables éditoriaux placent donc au cœur de leur métier le droit du public à une information de qualité.

Ce rôle, primordial dans notre société, implique des devoirs pour les publications concernées et les journalistes professionnels qui y collaborent énoncés dans cette charte.

L’éditeur veille à la préservation du secret des sources de ses journalistes.

À cette fin, ils veillent avec la même exigence au respect des règles déontologiques énoncées dans cette charte qui emporte des engagements réciproques entre l’éditeur et les journalistes.

Engagements de l’éditeur et de ses journalistes 

L’éditeur maintient l’indépendance de la rédaction de sa ou ses publications à l’égard de tout groupe de pression quelle qu’en soit la nature (annonceurs, publicitaires, pouvoirs publics…).

Il évite toute équivoque entre les articles rédactionnels et la publicité. Il refuse de publier un article en raison de pressions financières.

Il n’accepte aucune publicité imitant le contenu rédactionnel et la présentation de la publication sans que ce texte soit spécifiquement identifié comme tel.

Il est par ailleurs rappelé qu’un travail de publicité rédactionnelle doit faire l’objet d’un accord particulier entre l’éditeur et le journaliste professionnel, et que le refus par ce dernier ne peut en aucun cas être retenu comme une faute professionnelle.

Le journaliste garde recul et distance avec toutes les sources d’information et les services de communication, publics ou privés.

Il se méfie de toute démarche susceptible d’instaurer entre lui-même et ses sources un rapport de dépendance, de connivence, de séduction ou de gratitude.

À ce titre, un journaliste professionnel ne peut accepter pour la rédaction de ses articles d’autres salaires ou avantages que ceux que lui assure l’entreprise de presse à laquelle il collabore.

Le journaliste s’interdit tout plagiat. Il cite les confrères dont il reprend les informations.

Le journaliste rectifie dans les meilleurs délais et de la façon la plus visible les erreurs qu’il a pu commettre.

Le journaliste peut refuser de signer un article modifié à son insu, ou contre son gré, à la condition que cette modification en change le sens.

En aucun cas, un éditeur qui aura transgressé l’une de ces règles ne pourra bénéficier de l’assistance du syndicat dont il est membre dans la défense de sa cause auprès de l’administration ou de tout tiers s’estimant lésé par cette transgression.En cas de manquement grave ou répété dûment constaté, le bureau de la F.N.P.S. pourra saisir le syndicat auquel est affilié l’éditeur défaillant afin que soient prises à son encontre les sanctions convenables, celles-ci pouvant se traduire par l’exclusion de l’éditeur concerné.

Tout éditeur membre d’un syndicat adhérent de la F.N.P.S. s’engage à répondre à toutes les demandes d’information ou enquête émanant du syndicat ou par délégation de la FNPS telles que l’observatoire économique, l’enquête sociale et autres études de quelque nature que ce soit.

Organisation

Découvrez les membres du bureau et du comité directeur.

En savoir plus

Commissions de travail

Rechercher les solutions applicables à toute la profession.

En savoir plus

Représentation

Pouvoirs publics, instances européennes, organisations interprofessionnelles…

En savoir plus