Le Parlement européen a finalement adopté le 12 septembre le projet de directive rejeté une première fois en juillet (438 voix pour, 226 contre, 39 abstentions). Ce vote a eu lieu après l’adoption de plusieurs amendements. Les éditeurs de presse français, dont la FNPS, qui se sont fortement mobilisés sur le texte, se sont félicités de cette victoire pour la presse européenne de métier qui sera ainsi à même de poursuivre sa mission d’information des publics en diffusant des contenus de qualité dans un univers pluraliste. À présent, le trilogue entre le Parlement, le Conseil et la Commission européenne doit

Ce contenu est strictement réservé aux membres.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés