Plusieurs éditeurs habilités à publier des annonces légales sur le print, se demandant s’ils pourront continuer à être imprimés dans les prochaines semaines, s’interrogent sur l’obligation de parutions des AJL.  Certains titres mettent déjà en place pour 4 semaines une édition uniquement numérique (PDF) et disponible gratuitement sur leur site mais certains éditeurs ne disposant pas de site, voulaient savoir ce qu’ils devaient faire.  Le ministère de la Culture nous a répondu qu’il attendait des précisions du ministère de l’économie quant aux obligations des entreprises en cette période mais pense que les délais de publications des AJL seront prolongés.  En

Ce contenu est strictement réservé aux membres.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés