A l’occasion de son centenaire le Syndicat National des Journalistes (SNJ) a organisé un colloque qui s’est tenu au Sénat le 2 mars dernier. Après un rappel de l’histoire des textes fondateurs du statut de journaliste professionnel, notamment la loi de 1935 avec l’instauration de la clause de conscience et de cession, et la loi de 1974 dite Brachard qui met en place la présomption de salariat, les représentants du SNJ ont ouvert un volet prospectif sur les évolutions souhaitées. Le SNJ demande l’instauration d’un statut juridique la rédaction afin de garantir une indépendance de la rédaction qui lui permettrait

Ce contenu est strictement réservé aux membres.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés